Santé générale

Existe-t-il une relation entre l’arthrose et le taux élevé de ferritine ?

Arthrose et ferritine élevée : ce qu’il faut retenir
5/5 - (1 vote)

Phénomène durant lequel le bord des os se détériore, l’arthrose touche plusieurs parties du corps. Elle entraîne par la suite la baisse ou l’augmentation de certaines substances organiques. Ainsi, beaucoup de personnes se questionnent sur l’impact de ce mal sur l’élévation du taux de ferritine. Cependant, avant de répondre à cette question, il convient d’expliquer ce qu’est la ferritine et comment faire baisser son taux si son augmentation est due à l’arthrose. Découvrez dans cet article, l’essentiel à savoir sur le sujet.

Qu’est-ce que la ferritine ?

La ferritine est une substance protéique qui assure le stockage du fer dans certains organes du corps. En effet, le fer fait partie des minéraux indispensables au maintien de la santé chez l’être humain. Pour cela, la présence de la ferritine dans l’organisme humain est d’une grande importance. Cependant, bien que cette substance soit importante, il y a un taux qu’elle ne doit pas franchir. La quantité maximale de ferritine doit être de 200 nanogrammes par litre.

Pour évaluer la quantité de ferritine et déterminer si elle est élevée ou non, vous devez faire un test sanguin. Si ce dernier révèle que la valeur de cette substance est inappropriée, alors l’un de vos organes contient une quantité trop élevée de fer. Par ailleurs, le taux élevé de ferritine peut survenir à cause d’une inflammation et peut également être à la base d’une inflammation.

L’arthrose conduit-elle à l’augmentation du niveau de ferritine ?

L’augmentation de la quantité de ferritine est une conséquence de l’inflammation. Or, l’arthrose est une inflammation des muscles qui est caractérisée par des sensations désagréables. De ce fait, lorsque vous avez une arthrose, votre taux de ferritine peut augmenter de façon considérable.

De la même façon, lorsque le niveau de ferritine dépasse 200 nanogrammes par litre, cela peut conduire à une inflammation. En d’autres termes, les douleurs musculaires peuvent être causées par un taux anormal de cette substance protéinique. De manière générale, il existe une relation de réciprocité entre l’effet de l’arthrose sur le taux de ferritine. Toutefois, lorsque vous souffrez d’arthrose, il est conseillé de faire des analyses sanguines pour évaluer ses conséquences sur la ferritine.

Soigner l’arthrose peut-il permettre de diminuer le niveau de ferritine ?

Comment réduire le taux de ferritine ?

Lorsque les analyses révèlent une augmentation du niveau de ferritine dans votre sang, avec parfois un goût métallique dans la bouche, vous devez effectuer des tests complémentaires pour en déterminer la cause. En effet, le traitement à adopter pour réglementer cette protéine dépend de la source de son augmentation. Si par exemple la présence inadéquate de cette substance est due à une consommation exagérée d’alcool, vous devez éviter de consommer ce produit.

Par ailleurs, pour réduire le taux de ferritine, vous devez revoir votre alimentation. Il convient en effet de vous nourrir sainement avec des repas variés et équilibrés. De plus, vous devez éviter de consommer de la viande rouge ou tous repas riches en fer. Il est également possible de baisser la quantité de ferritine en consommant certains compléments alimentaires ou des médicaments contre la douleur.

Soigner l’arthrose peut-il permettre de diminuer le niveau de ferritine ?

Lorsque vous avez une arthrose, vous pouvez la traiter grâce à certains produits. Vous pouvez consommer des anti-inflammatoires stéroïdiens ou non stéroïdiens pour limiter sa propagation et empêcher les douleurs qu’elle cause pour vous sentir bien. Étant donné que la ferritine peut augmenter à cause d’une inflammation, utiliser ces produits pour traiter l’arthrose peut la faire baisser. Il en est de même en ce qui concerne les pommades contre l’arthrose.

Hormis la prise des anti-inflammatoires, vous pouvez traiter l’arthrose grâce aux remèdes naturels. Vous pouvez, par exemple, faire une recette à partir de certaines huiles essentielles telles que :

  • L’huile de gingembre ;
  • L’huile de romarin ;
  • L’huile de muscade.

Hormis l’usage des différentes huiles essentielles, vous avez la possibilité de traiter l’arthrose grâce au curcuma et à l’usage du froid ou du chaud sur la partie douloureuse.

Articles similaires

Comment vider la prostate naturellement ?

Comment enlever des faux ongles sans abîmer les vrais ?

Avis sur l’efficacité de CurQ10 de Biovancia : Décryptage et impressions des consommateurs