Santé générale

Quel est le meilleur traitement pour l’arthrose ?

Quel est le meilleur traitement pour l’arthrose ?
5/5 - (1 vote)

Souffrir d’un mal conduit à rechercher de façon désespérée le remède pour trouver satisfaction. L’arthrose, quel que soit son type, ne fait pas exception à cette règle. En effet, pour traiter les douleurs de ce mal, il existe plusieurs traitements parmi lesquels vous pouvez choisir le meilleur. Lutter contre l’arthrose peut se faire par la prise des anti-inflammatoires ou des antalgiques. Il existe aussi la possibilité de faire de la rééducation ou de subir une opération chirurgicale pour traiter ce mal. Découvrez dans cet article, plus d’informations sur les traitements de l’arthrose afin de choisir celui qui vous convient.

Les anti-inflammatoires

Un anti-inflammatoire est un produit médicamenteux qui est utilisé pour stopper les inflammations des différents muscles. L’arthrose étant un problème de santé caractérisé par une inflammation musculaire, elle peut être soulagée par la prise de ces produits. En plus de cela, les anti-inflammatoires ont la particularité de réduire les lésions articulaires. Par ailleurs, les anti-inflammatoires sont sous deux formes :

  • Les AINS (non stéroïdiens) qui sont sous forme de comprimé à avaler ;
  • Ceux qui proviennent des cortisones (stéroïdiens) : ce sont des injections à faire dans vos articulations.

Le traitement à base des AINS ne doit pas dépasser dix jours et doit respecter la dose normale. Il est à noter que ces anti-inflammatoires peuvent causer des troubles gastriques chez ceux qui ont l’ulcère. Il convient donc de ne pas l’utiliser le ventre vide.

Les anti-inflammatoires

Les antalgiques

Encore connu sous le nom d’analgésique, un antalgique est un médicament qui permet de réduire la souffrance physique afin de mieux se sentir. Sa prise pendant une crise d’arthrose vous permet donc de réduire la douleur ressentie. L’antalgique le plus connu est le paracétamol qui doit être pris 4 fois au quotidien par dose d’un gramme.

Ce produit n’a pas d’effet négatif, mais dépasser la dose peut endommager votre foie. Vous devez donc faire attention à éviter de combiner la prise de plusieurs comprimés contenant le paracétamol. Vous ne pouvez pas associer, par exemple, le paracétamol BIOGARAN au Doliprane ou à l’EFFERALGAN, car ces derniers contiennent un gramme de paracétamol par comprimé.

Par ailleurs, pour les personnes qui prennent des anticoagulants, l’usage du paracétamol doit être suivi d’une surveillance importante de votre traitement anticoagulant.

La rééducation

La rééducation est un ensemble d’exercices et de massages visant à réduire la sensation physique désagréable et à rendre les muscles solides. Elle se fait sous la supervision du kinésithérapeute qui est un professionnel du domaine. Ce dernier vous soumettra à plusieurs exercices physiques afin de protéger vos muscles contre les instabilités articulaires. De plus, travailler sur vos muscles permettra de lutter contre la déformation causée par l’arthrose.

Le professionnel de la kinésithérapie pratique également des massages spécifiques qui peuvent soulager les souffrances musculaires avec l’usage de pommade contre l’arthrose. Par ailleurs, pour faire de la rééducation, vous pouvez vous déplacer vers un centre spécialisé ou demander au professionnel de se rendre à votre domicile. Il est à noter qu’après les séances de rééducation, le kinésithérapeute peut vous conseiller des exercices à faire seul, sans sa supervision. Ces derniers pourront accélérer la guérison de l’arthrose dont vous souffrez.

La chirurgie

Pour soigner l’arthrose, vous pouvez recourir à une opération chirurgicale. Cependant, ce type de traitement doit se faire lorsque les autres n’ont pas été efficaces. En effet, lorsque la prise d’antalgique ou d’anti-inflammatoire ne vous aide pas à lutter contre ce mal, vous devez recourir à la rééducation avant de penser à la chirurgie. Par ailleurs, l’opération chirurgicale ne peut se faire qu’après accord de votre médecin. Ce dernier analysera certains facteurs avant de vous proposer la chirurgie. Ce sont :

  • L’âge ;
  • Le niveau de douleur ;
  • L’évolution de l’arthrose ;
  • Les possibilités que ce mal puisse s’aggraver.

Lorsque le médecin émet son diagnostic, il doit demander conseil à un orthopédiste et un rhumatologue pour confirmer le diagnostic.

Articles similaires

Peut-on mourir d’un hématome sous dural ?

Quel est le meilleur anti-inflammatoire pour l’arthrose cervicale ?

Existe-t-il une relation entre l’arthrose et le taux élevé de ferritine ?